Hôtel de Lamballe

Souvenirs et présence d’Orient dans un Palais parisien.

Madame Tulay Musa, épouse de SE l’ambassadeur de Turquie, membre de Richesses du patrimoine a souhaité nous faire découvrir l’Hôtel de Lamballe, leur résidence, conviant également les diplomates des missions de son pays à l’Unesco et à l’OCDE et des Ambassadrices amies.

Madame Le Drian nous fit l’honneur et l’amitié d’être présente ainsi que nos présidente et vice-présidente.

Ce palais, situé dans ce qui était la campagne de Passy jusqu’au XIXe siècle fut la demeure de membres de la noblesse sous la Royauté, le Duc de Lauzun, puis Madame de Lamballe, l’amie, « cher cœur » de la reine Marie-Antoinette.

Au XIXe siècle, la maison fut sous l’autorité du Dr Blanche, une célèbre clinique psychiatrique « cinq étoiles » : on y venait du monde entier ! Des soirées littéraires, musicales — Charles Gounod au piano — embellissaient le quotidien !

Au XXe siècle, le Comte de Limur diplomate, pilote pendant la première guerre et son épouse, une des grandes philanthrope américaine Ethel Crocker, firent rénover ce palais avec goût et respect du patrimoine. Ils firent en outre don à la ville de Paris de la Maison de Balzac.
En 1946 sous l’impulsion d’une jeune diplomate turque Nevin Menemencioglu, la République turque loua puis acheta cette demeure.

Cette matinée fut également l’occasion de rappeler les liens historiques entre la France et la Turquie, de Soliman le Magnifique répondant à la demande d’aide de François Ier « cheval est sellé, notre sabre est ceint ! » , à la visite en 1867 du Sultan Abdulaziz à l’invitation de Napoléon III, puis la création en 1868 du Lycée impérial francophone Galatasaray qui a contribué largement à la formation des élites jusqu’à la proclamation de la République en 1923 par Mustafa Kemal Ataturk. Il fit entrer son pays dans la modernité en 1934, — avant la France — et donna le droit de vote aux femmes ...!

Cette belle matinée se termina par un somptueux et délicieux déjeuner de spécialités turques, de l’imam bayildi au poulet circassien sans oublier les voluptueux desserts au goût de pétales de roses ou au potiron confit...
Une journée que la centaine de diplomates présentes garderont en mémoire !

Par Nicole Tordjman

Galerie photo

Madame Maria Vadillo Le Drian et Mme Tulay Musa Madame Tulay Musa et Madame Nicole Tordjman